PROJET D’AMENAGEMENT, DE REHABILITATION ET D’ELARGISSEMENT DES INFRASTRUCTURES ROUTIERES

Le projet d’aménagement, de réhabilitation et d’élargissement des infrastructures routières  s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale du Burundi en matière du développement du secteur des transports terrestres. Ce projet vise particulièrement le désenclavement du pays par un meilleur accès vers les pays voisins. L’aménagement de nouvelles routes vise l’augmentation du linéaire des routes bitumées. Le CSLPII prévoit un programme de bitumage qui devra porter, en 2025, l’étendue du réseau de routes bitumées  de 1450 km à environ 1950 km, afin de faciliter le désenclavement des différentes régions du pays, d’assurer la fluidité du trafic et de faciliter l’accès aux sites touristiques.

La plus part des routes bitumées ont déjà dépassé leurs durées de vie et leurs états de dégradation laissent à désirer. Pour cette raison, la réhabilitation de toutes les routes ayant dépassé leurs durées de vie est une nécessité. A côte de cette réhabilitation et aménagement, le réseau routier national doit être adapté aux standards  de la sous région. La bande de roulement doit passer de 6 m de largeur à 7 m.

Cette modernisation des infrastructures routières a pour objectif la sécurisation des personnes et des biens et l’amélioration des conditions de circulation sur toutes les routes nationales. L’objectif principal assigné à la réhabilitation et l’élargissement de toutes les routes nationales concerne l’ensemble des finalités de la Conférence des Partenaires au Développement du Burundi (Octobre 2012), ci-dessous présentées :

  • le développement socio-économique du pays ;
  • le développement du commerce local et international ;
  • la promotion et la facilitation des échanges entre les pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est par la mise au standard des axes routiers classés « Corridors ».

 

F 1 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET BITUMAGE DU CONTOURNEMENT DE LA VILLE DE BUJUMBURA (30 km).

 

1.1 Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de bitumage du contournement de la ville de Bujumbura (30 km).

 

1.1 Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la multinationale nord-sud qui relie la Tanzanie (Port de Kigoma) et le Burundi pour finir au Rwanda.  Le défi à relever est de construire cette infrastructure pour la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse la ville de Bujumbura; pour cette raison  elle doit être aménagée pour répondre aux exigences de circulation dans les villes c’est-à-dire une route à 2x2 voies de préférence.  La construction de cette infrastructure permettra donc  de décongestionner le cente ville de bujumbura pour ce qui est de la circulation des poids lourds.  Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

 

1.2 Bref descriptif du projet

 

Le contournement de la ville de Bujumbura est une partie  du  corridor nord-sud qui assure une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda. Cette partie de la multinationale longe le Lac Tanganyika et se trouve dans le prolongement d’une autre partie qui est en cours qui nécessite des travaux de réhabilitation. Comme la multinationale va assurer une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda ; elle va supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet surtout que c’est une région trop productive.  Sous l’effet conjugué du trafic lourd et des aléas climatiques, la chaussée bitumée non encore réhabilité présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement.

1.3Objectifs du projet

(a).Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

(b).Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant les villes.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

1.4Activités principales et composantes

(a)Activités principales :

  • Construire une route de 2x2 voies
  • Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

(b)Composantes :

  • Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

 

1.5 Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

1.6Bénéficiaires du projet et son impact

 

(a)Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la ville de Bujumbura.

(b)Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

1.7 Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 70 500 000 USD

 

1.8 Réalisation physique ou plan d’action

2016-2017 : Etudes d’exécution

2017-2018 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2018-2021 : Exécution

F 2 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PROVINCIALE 118 : RN 1-MUBIMBI-MUZINDA (25 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RP 118 : RN 1-Mubimbi-Muzinda (40 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une voie alternative à la RN 1; tronçon Kinama- Bujumbura. Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer  la continuité de la circulation vers Bujumbura en tout moment. Elle permettra aussi d’évacuer les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Kinama-Mubimbi-Muzinda est une voie alternative à la RN 1 qui est souvent coupée par les glissements de terrain. Elle doit donc supporter un trafic  lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés en provenance de l’etranger.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

 

Objectif global :

 

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

  • Aménager la route avec 7 m comme bande de roulement
  • Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

 

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des provinces Mairie de Bujumbura et Bujumbura rural.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 37 500 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

 

 

F 3 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PROVINCIALE N° 101 : KIRIRI-ISALE-BUGARAMA (40,30 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RP 101 : Kiriri-Isale-Bugarama(40,30km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une autre voie alternative à la RN 1; tronçon Bugarama- Bujumbura. Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. L’aménagement de cette infrastructure permettra d’accéder au chef  lieu de Bujumbura Rural et  d’assurer  la continuité de la circulation vers Bujumbura en tout moment. Elle permettra également de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

Bref descriptif du projet

La route Kiriri-Isale-Bugarama est une voie alternative à la RN 1 qui est souvent coupée par les glissements de terrain. Elle doit donc supporter un trafic  lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés en provenance de l’étranger.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS. Elle joue un rôle de secours en cas de coupure de la RN1.

 

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.

Sécurité des biens et des personnes sur la route.

Facilitation du transport des personnes et des biens.

Développement du tourisme.

Augmentation du volume du commerce.

Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des provinces Mairie de Bujumbura et Bujumbura rural.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 48 600 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

 

F 4 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PALAIS PRESIDENTIEL-AEROPORT INTERNATIONAL DE BUJUMBURA (15 km)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la route palais Présidentiel-Aéroport International de Bujumbura (15 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une voie permettant la liaison entre le nouveau palais présidentiel et l’aéroport international de Bujumbura. Il s’agit actuellement d’une piste en terre qu’il faut aménager en une route en 2x2 voies. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer  la fluidité et la sécurité du trafic en vile de Bujumbura en tout moment. 

Bref descriptif du projet

Le tronçon palais présidentiel-Aéroport international de Bujumbura est une voie de desserte du palais présidentiel et des quartiers environnants. Elle doit être aménagée pour permettre la circulation des véhicules à grande vitesse.  Elle doit être adaptée aux standards de circulation dans de grande agglomérations.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à l’accès des visiteurs de haute marque aux institutions de l’état.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant les villes.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

  • Aménager une route de 2x2 voies avec éclairage public et assainissement
  • Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

 

Résultats attendus

 

·         Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)Bénéficiaires du projet et son impactBénéficiairesImpactLe projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.Impact social NégatifDéplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.Le budget du projet est estimé à 40 500 000 USD2017-2018: Etudes de faisabilité sont déjà disponibles2019-2021 : Exécution des travaux  F 5 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION ET D’AGRANDISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N° 2 : BUGARAMA-GITEGA (65 km)Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’agrandissement de la RN 2 : Bugarama-Gitega(65 km).Contexte et justificationBref descriptif du projet Objectif global : Objectif Spécifique : Sécurité des biens et des personnes sur la route. Développement du tourisme. Diminuer le coût d’exploitation des véhiculesActivités principales et composantesAménager la route avec 7 m comme bande de roulementComposantes :Résultats attendusRéduction du coût de transport ;Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)Bénéficiaires du projet et son impactToute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la population des provinces Muramvya et Gitega.Impact social PositifBonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière, génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de productionLe projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.Budget du projetRéalisation physique ou plan d’action2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition   1.1 Contexte et justification Les tronçons ci haut assureront la fluidité des biens et des personnes de la partie nord de l viulle de Bujumbura et auront comme particularité d’avoir des voies cyclables. Cette route va supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet et ceux en provenance de l’extérieur du pays Sous l’effet conjugué du trafic lourd et des aléas climatiques, la chaussée bitumée non encore réhabilité présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement.(a).Objectif global : (b).Objectif Spécifique :
  • Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.
  • 1.3Objectifs du projet
  • 1.2 Bref descriptif du projet
  • Le présent projet est une partie du corridor nord relie le Burundi et le Kenya. Le défi à relever est d’agrandir cette route pour lui conférer des dimensions lui permettra d’assurer la fluidité des biens et des services en ville de Bujumbura. Cette route traverse la ville de Bujumbura; pour cette raison elle doit être aménagée pour répondre aux exigences de circulation dans les villes c’est-à-dire une route à 2x2 voies de préférence. La construction de cette infrastructure permettra donc de décongestionner le centre ville de Bujumbura pour ce qui est de la circulation des poids lourds. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.
  • 1.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’agrandissement de l’Avenue de l’OUA te du Boulevard Mwambutsa(8 km).
  • F 6 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION ET D’AGRANDISSEMENT DE L’AVENUE DE L’OUA ET DU BOULEVARD MWAMBUTSA (8 km).
  • 2019-2022 : Exécution des travaux
  • 2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,
  • Le budget du projet est estimé à 65 600 000 USD
  • Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.
  • Impact social Négatif
  • Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.
  • Impact
  • Bénéficiaires
  •  
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration des conditions de circulation des biens et des personnes ;
  • Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet
  • Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux
  • Activités principales :
  •  
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.
  • Objectifs du projet
  • La route Bugarama-Gitega est une voie alternative à la RN 18. Elle doit donc supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés en provenance de l’étranger. Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS. Elle joue un rôle de secours en cas de coupure de la RN1.
  • Le présent projet est une liaison du corridor central. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation selon les standards de l’EAC. L’aménagement de cette infrastructure permettra d’assurer la liaison de la ville de Bujumbura et de Gitega qui sont les grands centres de consommation pour le Burundi. Ele permettra également de drainer les produits vivriers vers les centres de consommation. Elle diminuera le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition
  • Réalisation physique ou plan d’action
  • Budget du projet
  • Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.
  • Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière, génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production
  • Impact social Positif
  • Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la population de la Mairie de Bujumbura et Bujumbura rural.
  •  
  •  
  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant les villes.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

1.4Activités principales et composantes

(a)Activités principales :

Construire une route de 2x2 voies

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

(b)Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

1.5 Résultats attendus

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

1.6Bénéficiaires du projet et son impact

(a)Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la ville de Bujumbura.

(b)Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

1.7 Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 30 500 000 USD

 

1.8 Réalisation physique ou plan d’action

2016-2017 : Etudes d’exécution

2017-2018 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2018-2021 : Exécution des travaux

 

 

 

 

F 7 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°16 : BURURI-GITEGA (84 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RN 16 : Bururi-Gitega (84 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la liaison entre le corridor central et le corridor nord-sud.  Il relie le centre du pays au port de Rumonge. Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. L’aménagement de ce tronçon de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route permettra d’évacuer les produits du centre du pays vers le port de Rumonge et par conséquent vers l’étranger.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Bururi-Gitega  est une partie de la liaison entre le  corridor central et le corridor nord-sud.. Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes jusqu’au port de Rumonge; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager  la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des provinces Bururi, Mwaro et Gitega.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 75 600 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2018 : Exécution des travaux

 

 

F 8 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°17 : BURURI-MAKAMBA (40 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RN 17 : Bururi-Makamba (40 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet relie  la partie sud du pays à grande production agricole et  le centre du pays. Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Bururi-Makamba est une voie alternative à la RN 3(corridor nord-sud). Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre Makamba et Bururi; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés en provenance de la Tanzanie.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

aménager la route de avec 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des provinces Bururi et Makamba.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 40 000 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

 

 

 

F 9: FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°3 : NYANZA LAC-MUTAMBARA (45 KM)

 

1.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 3 : Nyanza Lac-Mutambara(45 km).

 

1.1 Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la multinationale nord-sud qui relie la Tanzanie (Port de Kigoma) et le Burundi pour finir au Rwanda.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Rumonge qui est une grande zone de production du palmier à huile.  La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route longe le lac Tanganyika qui produit du poisson consommé en grandie partie dans la ville de Bujumbura.  

1.2 Bref descriptif du projet

Le tronçon Nyanza lac- Mutambara est une partie du  corridor nord-sud qui assure une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda. Cette partie de la multinationale longe le Lac Tanganyika et se trouve dans le prolongement d’une autre partie qui est en cours de construction(Mugina-Mabanda-Nyanza lac). Comme la multinationale va assurer une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda ; elle va supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet surtout que c’est une région trop productive.  Sous l’effet conjugué du trafic lourd et des aléas climatiques, la chaussée bitumée non encore réhabilité présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement.

1.3Objectifs du projet

(a).Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

(b).Objectif  Spécifique :

Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.

Sécurité des biens et des personnes sur la route.

Facilitation du transport des personnes et des biens.

Développement du tourisme.

Augmentation du volume du commerce.

Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

1.4Activités principales et composantes

(a)Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

 

(b)Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

1.5 Résultats attendus

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

1.6Bénéficiaires du projet et son impact

(a)Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit des  populations des provinces de Makamba, Bururi et Bujumbura.

(b)Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

1.7 Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 67 500 000 USD

 

1.8 Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

 

F 10 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°3 : BUJUMBURA-MUTAMBARA (78 KM)

 

2.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 3 : Bujumbura-Mutambara(78 km).

2.2 Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la multinationale nord-sud qui relie la Tanzanie (Port de Kigoma) et le Burundi pour finir au Rwanda.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Rumonge qui est une grande zone de production du palmier à huile.  La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route longe le lac Tanganyika qui produit du poisson consommé en grandie partie dans la ville de Bujumbura. 

2.3 Bref descriptif du projet

Le tronçon Bujumbura- Mutambara est une partie du  corridor nord-sud qui assure une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda. Comme la multinationale va assurer une liaison entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda ; elle va supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet surtout que c’est une région trop productive.  Ce tronçon de la multinationale traverse une zone fortement accidentée avec des glissements de terrain très importants. Sous l’effet conjugué du trafic lourd et des aléas climatiques, la chaussée bitumée non encore réhabilité présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement.

2.4Objectifs du projet

2.4.1Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

2.4.2Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

2.5 Activités principales et composantes

2.5.1 Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

 

2.5.2 Composantes :

 

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

 

2.6 Résultats attendus

 

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

2.7 Bénéficiaires du projet et son impact

 

2.7.1 Bénéficiaires

 

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit des  populations des provinces de Rumonge, Bururi et Bujumbura.

 

2.7.2 Impact

 

Impact social Positif

 

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

 

Impact social Négatif

 

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

 

2.8 Budget du projet

 

Le budget du projet est estimé à 101 400 000 USD

 

2.9 Réalisation physique ou plan d’action

 

2016-2017 : mise en place des conditions de financement

2017 : réalisation des études faisabilité

2018-2021 : Exécution des travaux

 

 

 

 

 

 

 

F 11 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°1 : BUJUMBURA-KANYARU HAUT (115 KM)

 

3.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 1 : Bujumbura-Kanyaru haut (115 km).

 

3.2 Contexte et justification

Le présent projet est une partie du corridor nord qui relie la RDC, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et le Kenya.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment les provinces de Muramvya et Kayanza. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

3.3 Bref descriptif du projet

Le tronçon Bujumbura- Kanyaru haut est une partie du  corridor nord- qui assure une liaison entre la RDC, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et le Kenya jusqu’au port de Mombasa. Comme la multinationale assure une liaison entre la RDC, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et le Kenya; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet.  Ce tronçon de la multinationale traverse une zone fortement accidentée avec des glissements de terrain très importants. Sous l’effet conjugué du trafic lourd et des aléas climatiques, la chaussée bitumée présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement. Cette route traverse une zone à grande production du thé.

3.4 Objectifs du projet

3.4.1 Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

3.4.2 Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

3.5 Activités principales et composantes

3.5.1 Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

 

3.5.2 Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

3.6 Résultats attendus

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

3.7 Bénéficiaires du projet et son impact

 

3.7.1 Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit des  populations des provinces de Muramvya, Kayanza et Bujumbura.

3.7.2 Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

3.8 Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 138 000 000 USD

 

3.9 Réalisation physique ou plan d’action

 

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2021 : Exécution des travaux

 F 12 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°6 : KOBERO-MUYINGA (23KM)

 

4.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 6 : Kobero-Muyinga(23 km).

 

4.2 Contexte et justification

Le présent projet est une partie du corridor central qui relie le Burundi et la Tanzanie.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment les provinces de Muyinga. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura, Muyinga; Ngozi et Gitega. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du haricot et de bananes

4.3 Bref descriptif du projet

Le tronçon Kobero-Muyinga est une partie du  corridor central qui assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie  jusqu’au port de Dar Es Salaam. Comme la multinationale assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Sous l’effet conjugué du trafic lourd, la chaussée bitumée présente un état de fatigue important qu’il soit urgent de procéder à son renforcement et son agrandissement.

4.4 Objectifs du projet

4.4.1 Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

4.4.2 Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

4.5 Activités principales et composantes

4.5.1 Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

4.5.2 Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

4.6 Résultats attendus

  • Amélioration des conditions de circulation des biens et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

4.7 Bénéficiaires du projet et son impact

4.7.1 Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Muyinga, Karuzi et Ngozi.

4.7.2 Impact

Impact social Positif

  • Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.
  • Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière, génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

4.8 Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 20 700 000 USD

 

4.9 Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2018 : Exécution des travaux

 

 

F 13 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°12 : MUYINGA-KARUZI-GITEGA (104 KM)

 

5.1 Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 12 : Muyinga-Karuzi-Gitega(104 km).

 

5.2 Contexte et justification

Le présent projet est une partie du corridor central qui relie le Burundi et la Tanzanie.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment les provinces de Muyinga, Karuzi et Gitega. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura, Muyinga; Ngozi et Gitega. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du café, du haricot et de bananes.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Muyinga-Karuzi-Gitega est une partie du  corridor central qui assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie  jusqu’au port de Dar Es Salaam. Comme la multinationale assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Cette route a été aménagée en 2012 en enduit superficiel  mais elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Muyinga, Karuzi et Gitega.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 93 600 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

 

 

 

F 14 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°18 : KIBUMBU-GITEGA (32.5 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 18 : Kibumbu-Gitega(32.5 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie du corridor central qui relie le Burundi et la Tanzanie.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment les provinces de Mwaro et Gitega. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura et Gitega. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du café, du haricot et de bananes.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Mwaro-Gitega est une partie du  corridor central qui assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie  jusqu’au port de Dar Es Salam. Comme la multinationale assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Cette route comprend deux parties : une route en en terre entre Kibumbu et Songa(39 km) et une route bitumée en enduit superficiel entre Songa et Gitega sur un linéaire de 8 km.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

  • Amélioration des conditions de circulation des biens et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

Bénéficiaires du projet et son impact

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Mwaro et Gitega.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 35 100 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2020 : Exécution des travaux

 

 

F 15 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION, D’ELARGISSEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°7 : BUJUMBURA-NYAKARARO (47 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et d’élargissement de la RN 7 : Bujumbura-Nyakararo(47 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie du corridor central qui relie le Burundi et la Tanzanie.  Le défi à relever est de l’agrandir et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Bujumbura. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production de bananes et manioc.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Bujumbura-Nyakararo est une partie du  corridor central qui assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie  jusqu’au port de Dar Es Salam. Comme la multinationale assure une liaison entre le Burundi et la Tanzanie; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Cette route traverse une zone très accidentée et précède le tronçon Nyakararo-Mwaro-Kibumbu en cours de construction.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Agrandir la route de 6 à 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Mwaro et Bujumbura.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 43 200 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

F 16: FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX DE REHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DE LA ROUTE NATIONALE N°9 : BUBANZA-NDORA (80.500 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux de réhabilitation et de renforcement de la RN 9 :Bubanza-Ndora(80.500 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une liaison du corridor nord qui relie le Burundi au port de Mombasa.  Le défi à relever est de la mettre dans les conditions de circulation acceptables. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Bubanza. La réhabilitation de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Bubanza-Ndora est une partie du  corridor nordl qui assure une liaison entre le Burundi et le Kenya  jusqu’au  port de Mombasa. Comme la multinationale assure une liaison entre le Burundi et les pays de l’EAC; elle supporte un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Cette route traverse une zone très accidentée et se trouve dans la continuité de la route Bujumbura-Bubanza qui nécessite elle-aussi une réhabilitation..

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.

Sécurité des biens et des personnes sur la route.

Facilitation du transport des personnes et des biens.

Développement du tourisme.

Augmentation du volume du commerce.

Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Remplacer la couche de roulement en enduit superficiel par un béton bitumineux

Procéder à la stabilisation des points critiques

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Bubanza.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 45 200 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : Etudes d’exécution

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

 

 

 

 

F 17 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT  ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°13 : CANKUZO-GAHUMO (50 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement de la RN 13 : Cankuzo-Gahumo(50 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la liaison entre le corridor central et le corridor nord.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Cankuzo et Ruyigi. Elle pourrait servir de voie alternative au tronçon Kobero-Muyinga-Karuzi-Gitega. L’aménagement de ce tronçon de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation comme Gitega et Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais et bientôt le palmier à huile.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Cankuzo-Gahumo  est une partie de la liaison entre le  corridor central et le corridor nord et relie le Burundi et la Tanzanie. Elle permettre d’arriver au port de Dar Es Salam. Comme ctte liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi et la Tanzanie; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

aménager la route avec 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de la province de Cankuzo et Ruyigi.

Impact

Impact social Positif

  • Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.
  • Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière, génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 55 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2019 : Exécution des travaux

F 18 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°11 : GIHOFI-KINYINYA-CANKUZO (114 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RN 13 : Gihofi-Kinyinya-Cankuzo(114 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la liaison entre le corridor central et le corridor nord-sud.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Rutana, Cankuzo et Ruyigi. L’aménagement de ce tronçon de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, bientôt le palmier à huile et de la canne à sucre utilisée par la société SOSUMO.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Gihofi-Kinyinya-Cankuzo  est une partie de la liaison entre le  corridor central et le corridor nord-sud et longe la frontière entre le Burundi et la Tanzanie. Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi et la Tanzanie; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Rutana, Cankuzo et Ruyigi.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 102 600 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2021 : Exécution des travaux

F 19 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°15 : NGOZI-KANYARU BAS (24 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RN 15 : Ngozi-Kanyaru bas (24 km).

Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la liaison entre le corridor central et le corridor nord.  Il relie le Burundi au Rwanda. Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Ngozi.  L’aménagement de ce tronçon de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du café et de la banane et des fruits.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Ngozi-Kanyaru bas  est une partie de la liaison entre le  corridor central et le corridor nord et se prolonge jusqu’au Rwanda. Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi et le Rwanda; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges commerciaux avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

  • aménager la route avec 7 m comme bande de roulement
  • Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population de Ngozi.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 24 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

NB : les études de faisabilité sont déjà disponibles

2016-2017 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2017-2018 : Exécution des travaux

 

 

 

 

F 20 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PROVINCIALE N° 106 : NDAVA-NDORA (29 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RP 106 : Ndava-Buhayira-Ndora (29 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet  connecte la RN5 à la RN10 et vice versa et ouvre portail au corridor nord et central. Le projet donne opportunités d’accès  aux grands centres de production des provinces de Cibitoke  et Bubanza. Il s’agit d’une route en terre. Dans le temps, étant donné que la Province de Cibitoke est grenier, elle servait de cheminement des produits vivriers vers les provinces de Kayanza, Ngonzi et Bujumbura. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Elle permettra de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules.

Bref descriptif du projet

La route provinciale RP 106 : Ndava-Buhayira-Ndora est une voie  de raccourci connectant facilement la RN5, la RN10 et la RN9. Elle serait plus économique en termes d’acheminement des produits vivriers vers les lieux de consommation. Elle doit donc supporter un trafic  lourd de toute la zone d’influence du projet. Elle pourrait jouer un rôle de voie alternative des marchandises provenant du corridor Nord vers Bujumbura ou l’inverse en cas de coupure de la RN1.  Elle est reliée à la route nationale RN 10 qui connecte sur la RN1 à Kayanza, à la RN9 vers  Bujumbura et à la RN5 vers Bujumbura et les vers les autres pays comme le Rwanda et la RDC. Elle peut aussi servir de voie de transport des matières premières vers l’usine de production du ciment BUCECO et les autres usines ultérieures. Elle doit être adaptée aux standards de l’EAC.

 

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectifs Spécifiques :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec 7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des provinces Cibitoke, Bubanza et Kayanza

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

 

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 37 700 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2016-2017 : réalisation des études de faisabilité,

2017-2018 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2018-2020 : Exécution des travaux

 

F 21 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PROVINCIALE N°314 : KOBERO-BWAMBARANGWE-BUSONI (54 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RP314: Kobero-Bwambarangwe-Busoni (54 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une partie de la liaison entre le corridor central et le corridor nord.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Muyinga et Kirundo. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, de la banane et  du haricot.

Bref descriptif du projet

Le tronçon Kobero-Bwambarangwe-Busoni  est une partie de la liaison entre le  corridor central et le corridor nord et longe la frontière entre le Burundi et la Tanzanie. Elle assure la liison entre le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Muyinga et Kirundo.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 52 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

F 22 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE PROVINCIALE N°213 : KINYINYA-ITABA (50 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RP213: Kinyinya-Itaba (50 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une liaison entre les routes nationales N° 11 et N° 13 en passant par Kinyinya.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Ruyigi et Gitega. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, …

Bref descriptif du projet

Le tronçon Kinyinya-Itaba  est une route qui peut servir de liaison entre le Burundi et la Tanzanie. Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi et la Tanzanie; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

Amélioration des conditions de circulation des biens  et des personnes ;

Réduction du coût de transport ;

Augmentation des échanges commerciaux ;

Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Ruyigi et Gitega.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 52 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

F 23 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DES TRONCONS DES ROUTES PROVINCIALES 401-404 : KAGONGO-BURAMBI-BUYENGERO-MUGAMBA (52 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction des tronçons des routes provinciales RP 401-404 : Kagongo-Burambi-Buyengero-Mugamba(52 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une liaison entre les corridors Nord-Sud et central.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Rumonge et Bururi. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation ou de transformation tel que le thé de Tora. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, du palmier à huile …

Bref descriptif du projet

Le tronçon Kagongo-Burambi-Buyengero-Tora  est une route qui peut servir de liaison entre les provinces du centre du pays et le lac Tanganyika. Les produits du centre du pays pourraient alors être évacués vers la RDC  et la Tanzanie. Elle pourra alors supporter un trafic lourd car supportant des véhicules transportant les produits vivriers vers les centres de consommation.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Rumonge, Bururi et Mwaro.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 60 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

F 24 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DES TRONCONS DES ROUTES PROVINCIALES 410-411-415 : TRONCON TOURISTIQUE (52 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction des tronçons des routes provinciales RP 410-411-415 : Tronçon touristique (52 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est route permettant d’accéder aux grands lieux touristiques de Nyakazu, aux chutes de Karera et de Mwishanga.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. A côté du tourisme, cette route traverse les grandes régions de production notamment la province de Rutana. L’aménagement de cette infrastructure permettra donc  d’assurer le transport de tous les biens produits vers les grands centres de consommation. Elle se trouve au lieu d’exploitation du nickel de Musongati.  Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, …

Bref descriptif du projet

Le tronçon touristique  est une route qui peut servir de liaison entre les régions du Mosso et du centre du pays. Elle a été toujours une route parmettant l’accès aux sites touristiques notamment les failles des allemands.. Les produits de la région du Mosso pourraient alors être évacués vers les centres ede consommation. Elle pourra alors supporter un trafic lourd car supportant des véhicules transportant les produits vivriers vers les lesdits centres.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :           

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Rutana, Gitega et Bururi

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 60 000 000 USD

 

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

F 25 : FICHE DE PROJET POUR LES TRAVAUX D’AMENAGEMENT ET DE CONSTRUCTION DE LA ROUTE NATIONALE N°20 : RUSENGO-NYABITARE-GISURU-FRONTTIERE TANZANIENNE (40 KM)

 

Intitulé du projet : Travaux d’aménagement et de construction de la RN 20: Rusengo-Nyabitare-Gisuru-Frontière Tanzanienne (40 km).

 

Contexte et justification

Le présent projet est une route devant assurer la liaison entre le Burundi et la Tanzanie.  Il s’agit d’une route en terre. Le défi à relever est de l’aménager et de la mettre dans de bonnes conditions de circulation. Cette route est située dans des  régions à grande de production notamment la province de Ruyigi. Cette production doit être acheminée vers les lieux de consommation qui sont Ruyigi, Gitega et Bujumbura. Elle permettra aussi de diminuer le coût de transport des biens et des personnes mais aussi le coût d’exploitation des véhicules. Cette route est aménagée dans une zone à grande production du riz, du mais, …

Bref descriptif du projet

Le tronçon Rusengo6nyabitare-Gisuru-Frontière avec la Tanzanie   est une route qui peut servir de liaison entre le Burundi et la Tanzanie. Comme cette liaison  peut assurer le transport des biens et des personnes entre le Burundi et la Tanzanie; elle pourra supporter un trafic lourd transportant les produits vivriers de toute la zone d’influence du projet ainsi que les produits importés.  Elle doit être adaptée aux standards de l’EACS.

Objectifs du projet

Objectif global :

Contribuer à la croissance économique du Burundi par la facilitation des échanges socio-économiques avec les pays de la sous région.

Objectif  Spécifique :

  • Respect des normes internationales pour les routes multinationales traversant le territoire burundais.
  • Sécurité des biens et des personnes sur la route.
  • Facilitation du transport des personnes et des biens.
  • Développement du tourisme.
  • Augmentation du volume du commerce.
  • Diminuer le coût d’exploitation des véhicules

 

Activités principales et composantes

Activités principales :

Aménager la route avec  7 m comme bande de roulement

Appliquer une couche de roulement en béton bitumineux

Composantes :

Aménagement des infrastructures socio-économiques de la zone d’influence du projet.

 

Résultats attendus

 

  • Amélioration des conditions de circulation des biens       et des personnes ;
  • Réduction du coût de transport ;
  • Augmentation des échanges commerciaux ;
  • Amélioration de l’accès de la population aux infrastructures sociales (écoles, centres de santé, Gare routière moderne, centres de négoce ……)

 

Bénéficiaires du projet et son impact

 

Bénéficiaires

Toute la population de la zone d’influence du projet. Il s’agit de la  population des  provinces de Ruyigi et Gitega.

Impact

Impact social Positif

Le projet est catégorisé comme à Impact social positif élevé.

Bonne indice d’accessibilité rurale, Emplois directs et indirects temporaires engendrés par les travaux, sensibilisation des populations à la protection de l’environnement, au MST, VIH/SIDA et autres pandémies, ainsi qu’à la sécurité routière,  génération de revenus ou encore le désenclavement des zones de production

Impact social Négatif

Le projet est caractérisé comme à impact Social négatif faible.

Déplacement involontaires des populations, pertes de revenus temporaires, risque de déscolarisation des certains écoliers et élèves pour rechercher des emplois.

Budget du projet

Le budget du projet est estimé à 52 000 000 USD

Réalisation physique ou plan d’action

2017-2018 : réalisation des études de faisabilité,

2018-2019 : mise en place des conditions de financement et processus d’acquisition

2019-2022 : Exécution des travaux

Nos Parténaires

                                                                           

                                                                             

Back to top